←   Communiqué de presse
02 02 2019

Thanks Vale for choosing Switzerland.
Ici l’impôt heureux, là-bas les profits du sang et de la boue


Action au siège de Vale, St-Prex, Février 2019
«Thank you for choosing Switzerland». Action au siège de Vale, St-Prex, Février 2019. Photo: Rachel Gasser.

A l’initiative d’Ensemble à Gauche (EàG), ce mercredi 30 janvier, à St Prex (Vaud) devant le siège de la multinationale Vale s’est tenu un piquet de protestation et de solidarité avec les victimes du torrent de boues toxiques qui s’est échappé vendredi 25 janvier d’un des treize barrages du complexe minier de Paraopeba, dans le l’Etat du Minas Gerais au Brésil. Vale est responsable de ce désastre aux conséquences dramatiques, tant sur le plan humain qu’environnemental. Les politiques de dumping fiscal exercées par les autorités suisses et vaudoises pour attirer ce type d’entreprises sur son sol son également en cause.

Alors que Vale est le premier producteur de minerai de fer au monde, la vétusté de ses barrages et l’absence d’entretien sont manifestes. Les participant-e-s à ce piquet ont donc demandé une rencontre avec un responsable de Vale pour exiger que cette multinationale s’engage publiquement à débloquer immédiatement les fonds nécessaires pour indemniser les victimes,  garantir la sécurité des autres barrages et réparer, tant que faire se peut, les immenses dégâts écologiques provoqués par cette catastrophe. Le géant minier ne doit pas multiplier les procédures et arguties juridiques afin de se soustraire à ses responsabilités, comme il l’a fait suite à une catastrophe du même type dans la même région, en 2015 : une gigantesque coulée de boue à forte densité de déchets miniers avait ravagé le village de Bento Rodrigues.

Les participant·e·s au piquet devant le siège de Vale ont également protesté contre la politique d’exonération fiscale dont a profité cette multinationale jusqu’à fin 2015. Ces exemptions d’impôts permettent à des entreprises meurtrières comme Vale de venir profiter de baisses d’impôts en Suisse, tout en maximisant leurs profits sur le dos des peuples du Sud. C’est pourquoi les participant-e-e-s à cette action se sont muni-e-e de masques du conseiller fédéral Ignasco Cassis et des conseillers d’État Pascal Broulis et Pierre-Yves Maillard, principaux instigateurs de cette politique dans le canton, pour porter une banderole sur laquelle était inscrit « Thank you for choosing Switzerland ».

Dès janvier 2019, Vale profitera en plus de la baisse massive de l’imposition sur les bénéfices des grandes entreprises, introduite par la RIE3 audoise. Une politique de dumping fiscal pratiquée par un Conseil d’Etat vaudois à majorité socialiste et vert, qui n’est rien d’autre que des cadeaux faits à des entreprises bafouant les droits sociaux et environnementaux dans les pays où elles exploitent les ressources naturelles et une main d’œuvre à bon marché, tout en se soustrayant à l’impôt. Ces avantages fiscaux sont de surcroit octroyés au détriment des intérêts de la majorité de la population du canton. En asséchant les recettes publiques, Ils remettent en cause la qualité des prestations de service public, par exemple dans la santé, la formation ou l’accueil de la petite enfance.  Dès janvier 2019, de nombreuses communes ont annoncé ainsi des politiques d’austérité, voire des hausses d’impôts. C’est particulièrement le cas sur La Côte où l’on trouve une densité particulièrement forte de sièges de multinationales qui bénéficient de la politique de dumping fiscal.

Ensemble à Gauche
E info@ensemble-a-gauche.ch
FB eagvd
solidaritéS Vaud
5 place Chauderon
1003 Lausanne
T +41 79 708 24 01
E vaud@solidarites.ch
W solidarites.ch/vaud
FB solidarites.vaud
Décroissance–Alternatives
Case postale 722
1800 Vevey 1
T +41 79 340 36 18
E info@decroissance-alternatives.ch
W decroissance-alternatives.ch
FB decroissancealternatives
Solidarité & Écologie
p.a. Onurhan Küçük
17 rue Jean-André Venel
1400 Yverdon-les-Bains
T +41 78 915 38 90
E info@solidarite-ecologie.org
W solidarite-ecologie.org
FB solidariteecologie